CLAIRVAUX : VIES EMMURÉES

                                                                             par Dominique FEY et Lydie HERBELOT

  A quoi s'attendre ?

 

Après avoir Ă©voquĂ© le dĂ©pĂ´t de mendicitĂ©, crĂ©Ă© Ă  Clairvaux en1809, nous nous sommes     attachĂ©s Ă  dĂ©crire la naissance de ce qui va devenir en France - ce que l'on oublie parfois -


la plus grande maison centrale  au XIX e siècle !

   

  • Nous abordons la vie quotidienne de dĂ©tenus de toute nature, puisque l’on incarcère aussi bien des femmes, des hommes que des enfants de sept ans ! Existence laborieuse et qui trouve parfois son terme fatal derrière les hauts murs de l’ancienne abbaye.
  • Nous Ă©voquons Ă©galement le travail de tous les agents, qu’il s’agisse des directeurs ou de leurs adjoints, des entrepreneurs , des surveillants, du personnel mĂ©dical, des religieux : ce sont parfois plus de 3000 personnes qui doivent cohabiter ! C’est dire les difficultĂ©s rencontrĂ©es.
  • Nous soulignons enfin les grandes phases de l’histoire carcĂ©rale, qui fait bien souvent Ă©cho Ă  l’Histoire nationale et Ă  tous ses sursauts, fort nombreux Ă  cette Ă©poque.

Photographies de GĂ©raldine Fasentieux

Service gratuit simple et accessible Ă  tous

Créer un blog
Fabriquez votre site Internet avec